Santé

Lipo sans chirurgie : une liposuccion efficace ?

Des fois, il s’agit de peu pour que notre corps se dérègle et que les kilos se réveillent et s’installent. Les causes de la prise de poids peuvent être variées : les troubles alimentaires, les différentes maladies, les problèmes de sommeil, les troubles hormonaux… Avoir pris du poids affecte, à la fois, la santé physique et la santé psychologique. Cependant, perdre du poids n’est pas toujours évident. Il arrive même des moments où un kilo entraîne un autre sans qu’on ne comprenne ce qui se passe.

Aujourd’hui, la liposuccion sans chirurgie figure parmi les solutions les plus prisées en termes de perte de poids. Avant de se lancer, les personnes intéressées demandent ce que c’est et surtout si elle est efficace ou non.

La liposuccion sans chirurgie

Après la liposuccion classique, différents types de liposuccions sans chirurgie ont vu le jour, ces derniers temps. Elles sont considérées comme plus avantageuses et plus sécuritaires donc plus prisées.

La liposuccion sans chirurgie est également appelée liposuccion douce. C’est une méthode utilisée pour le traitement de plusieurs parties du corps bien ciblée afin de faire sortir une nouvelle silhouette. Le but étant de cibler les cellules adipeuses et de détruire les graisses sous-cutanées de façon sûre. Cette pratique se fait sous anesthésie locale qui peut s’installer très rapidement. De ce fait, le patient reste conscient pendant toute l’intervention et peut voir en direct le retrait et la quantité de graisse qu’on lui a retiré.

Les techniques utilisées

Il existe de nombreuses techniques possibles pour réaliser la liposuccion sans chirurgie dont la technologie par ultrasons, l’acide désoxycholique, la chaleur thérapeutique et le froid. Toutes ces techniques sont des traitements de type lipolyse, c’est à dire un traitement qui cible les cellules adipeuses et les petits amas de graisse disgracieux, dans le but de réduire la taille de la zone traitée.

1. La cryolipolyse

La cryolipolyse est la pratique la plus prisée en termes de liposuccion sans chirurgie. Comme son nom indique, elle est basée sur la cryogénie : l’utilisation du froid.  Cette alternative consiste à l’aspiration de l’excès de graisse avec un appareil et le refroidissement de la zone à traiter jusqu’à -9°C. Ce procédé détruira toutes les cellules graisseuses restantes.

2. La stimulation musculaire

La stimulation musculaire est une technique basée sur l’envoi d’énergie électromagnétique à travers la peau. Cette stimulation contracte les muscles jusqu’à 20 000 fois par séance, d’où la fonte de la graisse par l’énergie demandée au corps. Les cibles sont les amas graisseux de la zone à traiter.

3. Les micro-ondes

Il existe une autre alternative de liposuccion sans chirurgie appelée “micro-ondes”. Il s’agit de l’envoi de petites ondes sur une zone bien ciblée, et cela par le biais d’un appareil spécial. Le but étant d’éliminer toute graisse et cellulite présente sur la partie du corps traitée mais aussi d’apporter un traitement au relâchement de la peau. Pour ce faire, les micro-ondes font vibrer les cellules graisseuses et réchauffent la zone cible. De ce fait, les membranes des cellules adipeuses se détériorent et stimule, à la fois, la production de collagène. D’où la réduction en volume de la graisse et la transformation de la peau en plus ferme et plus lisse.

4. La radiofréquence

La radiofréquence est aussi une méthode de liposuccion sans chirurgie. Son principe est presque identique au principe des micro-ondes. Ce qui les différencie est le fait que, pour cette fois, la chaleur est immédiatement envoyée à travers les différentes couches de la peau. Dans ce cas, la micro circulation sera stimulée de façon immédiate et rapide. Ainsi, de nouveau collagène va se former pour activer le drainage lymphatique. Ce procédé facilitera l’élimination des cellulites ainsi que toutes cellules graisseuses pour avoir une bien tendue.

A qui s’adresse-t-elle ?

La quantité de graisse pouvant être prélevée pendant la liposuccion douce est limitée et moins importante que celle pendant la liposuccion avec chirurgie. A savoir que dans le présent cas, pour chaque séance, seulement environ 500 grammes de graisse, équivalent de 800cc peuvent être retirées.

La liposuccion sans chirurgie s’adresse donc à toute personne ayant de légers excès de graisse stockés sur certaines zones précises et plus résistants malgré la pratique d’exercices physiques et du régime amaigrissant. Il est important de savoir que cette pratique n’a pas été mise en place pour remplacer la perte de poids grâce au rééquilibrage alimentaire et à la pratique d’activités physiques. Elle peut, par exemple, être efficace pour affiner la silhouette et pour se débarrasser des poignées d’amour.

La liposuccion douce peut aussi être adoptée pour ceux qui souhaitent retoucher une précédente liposuccion ratée, pour éviter de subir une nouvelle anesthésie générale.

D’une manière générale, la liposuccion douce sans chirurgie convient à l’homme comme à la femme avec une quantité de graisse raisonnable. Cela parce qu’elle permet, plus précisément de parfaire la silhouette mais non une solution radicale pour lutter contre le surpoids excessif et l’obésité. La liposuccion sans chirurgie convient à un grand nombre de personnes mais ne présente pas comme étant la solution idéale pour tout le monde. D’où la nécessité de consulter un spécialiste avant de prendre la décision de le faire.

Les avantages de la liposuccion sans chirurgie

La liposuccion douce est une technique moins douloureuse qui se fait sous anesthésie locale. Si besoin est, le patient peut demander au praticien de lui faire respirer du gaz MEOPA. Ce dernier favorise la disparition du stress pendant l’intervention, ce qui procure une détente assurée.

Le plus de cette pratique est aussi le fait qu’elle ne laisse aucune cicatrice  après l’intervention et il n’y a aucun besoin de période de récupération.

Avec cette pratique, grâce à la technique du lissage, il est possible de gommer les cellulites. Cette technique permet, en effet, de fragiliser et de redistribuer les amas graisseux formant la cellulite par des mouvements en éventail croisé et des fines canules. De ce fait, il est plus facile de retrouver une peau rajeunie, bien lisse et douce après la liposuccion sans chirurgie.

Si vous avez réalisé une liposuccion antérieure et que celle-ci est ratée, sachez qu’i est possible de corriger les imperfections y afférentes avec la liposuccion douce. D’une manière générale, cette technique est associée avec la réinjection de graisse par lipofilling pour éliminer toutes les irrégularités (petits trous, vagues, asymétrie ou tôle ondulée) présentes sur la peau.

Les conditions d’efficacité

On entend par efficace tout ce qui est permanent et durable. A la base, on peut dire que la liposuccion douce est efficace car elle est définitive. Elle vise à enlever définitivement l’excès de graisse sur la zone traitée. Cette dernière, une fois enlevée disparait à jamais et ne revient plus. Le résultat commence à se faire remarquer une fois que l’œdème disparait.

Après le traitement, le corps continue l’élimination des cellules détruites. De ce fait, les résultats finaux se feront observer plus tard. En général, la peau met entre trois semaines et un mois pour se rétracter entièrement sur la nouvelle silhouette. Toutefois, dans certains cas, il faut savoir que le résultat final peut être observé après douze semaines après de dernier traitement. Cela varie en fonction de la technologie utilisée. Le résultat dépend d’une personne et d’une technologie à une autre. Pour certains, il ne suffit que d’un seul traitement pour avoir les objectifs escomptés. Pour d’autres, une ou plusieurs séances de plus sont nécessaires.

A part cela, il est très important de noter qu’il est impossible d’enlever en totalité les réserves de graisse car notre corps en a besoin. Ceci dit, les masses de graisse peuvent se multiplier si on ne fait pas attention.

Il est toujours judicieux de maintenir une bonne hygiène de vie, tout d’abord pour la santé mais encore pour éviter la formation de nouveaux amas graisseux sur d’autres endroits. Avoir une bonne hygiène de vie rime avec le fait manger sainement en consommant en grande quantité des fruits et légumes mais aussi avec la pratique d’activités physiques régulière. L’abus d’alcool est à proscrire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.