Sport

Hernie discale et sport font-ils bon ménage ?

Vous avez une hernie discale et vous ignorez si vous pouvez pratiquer du sport ou non ? Tout comme vous, beaucoup se posent la même question : Hernie discale et sport font-ils bon ménage ? Oui puisque l’activité physique aide à soigner la hernie discale mais il y a quand même des sports déconseillés.

Qu’est-ce que la hernie discale ?

Définition

Une hernie discale se définit comme une saillie du coussin caoutchouteux d’un disque intervertébral. Chaque disque est constitué par une structure à la fois fibreuse et solide où se trouve un noyau gélatineux. La hernie discale est provoquée  généralement par l’affaiblissement d’un disque faisant apparaître une partie du noyau gélatineux. La fissure ou la rupture peut aussi entraîner cette lésion. Il s’agit d’une lésion dégénérative due surtout à la vieillesse, un mouvement répété ou d’autres facteurs de risques comme la grossesse ou le surpoids. En général, cette lésion touche les personnes de 35 à 55 ans.

YouTube video

Ci-dessus, une vidéo intéressante où intervient le Professeur Bruno FAUTREL de l’hôpital La Pitié Salpêtrière, expert sur la question.

Symptômes

Dans certains cas, la hernie discale est asymptomatique mais elle peut aussi causer de fortes douleurs. Ces douleurs sont dues à l’irritation des nerfs proches, celle-ci peut d’ailleurs entraîner une faiblesse des membres (bras ou jambe), des torticolis ou des fourmillements. Bien sûr, le dos n’est pas épargné, tout comme certains muscles. Les spasmes musculaires et les douleurs lombaires font partie des symptômes connus de la hernie discale.

Traitement

Si vous souffrez de mal de dos plus d’une semaine et que les douleurs sont handicapantes, il faut consulter un médecin rapidement. Ces douleurs doivent alerter lorsqu’elles sont accompagnées de fièvre et de perte de poids. La hernie discale disparaît au bout d’un mois ou un mois et demi lorsque les soins sont adaptés. Autrement, il faut consulter de nouveau. Des anti-inflammatoires non stéroïdiens sont généralement prescrits. Le médecin peut aussi prescrire la compresse chauffante, la chiropratique ou la kinésithérapie. Dans certains cas, la chirurgie est nécessaire.

Les sports à pratiquer si vous avez une hernie discale

Les sports conseillés

Les activités physiques aident à guérir la hernie discale, raison pour laquelle, le médecin peut les recommander pendant le traitement. Parmi les sports recommandés et adaptés à votre situation si vous avez ce type de hernie, on peut citer les sports sans choc. Ces sports font bon ménage avec la lésion : ils peuvent soulager les douleurs engendrées et renforcer le traitement par la même occasion. Parmi les sports sans choc, on retrouve :

  • La marche active
  • Le vélo : il est nécessaire d’ajuster le guidon correctement
  • La randonnée pédestre
  • La natation
  • La marche nordique
  • Le rameur
  • Le steppeur
  • Les squats
  • Les fentes
  • Le Tai chi, etc.

Le yoga est aussi un allié exceptionnel pour traiter la hernie discale à condition de bannir toutes les positions douloureuses.

Quelques conseils

Si vous voulez optimiser les résultats et faire disparaître rapidement la lésion, il faut pratiquer régulièrement ces sports. Par ailleurs, trois séances par semaine sont largement suffisantes pour obtenir de bons résultats. La protection de votre dos est essentielle, voilà pourquoi, vous devez éviter toutes les flexions de buste surtout si vous utilisez une charge. Evitez de relever le buste ou de vous pencher à l’avant sinon vos disques en pâtiront. Il importe de garder le dos bien droit pendant la pratique de l’activité physique. N’hésitez pas à faire des exercices d’extension et d’hyperextension lombaire, ils aident à soulager les tensions du dos.  N’oubliez pas non plus de contracter la sangle abdominale. Faites de même pour le périnée. Important : étirez-vous une fois par semaine !

Les sports à éviter en présence d’une hernie discale

Les sports déconseillés

Les sports que nous allons vous lister ci-dessous ne sont pas interdits mais ils sont à éviter avec des disques  qui sont déjà fragilisés. Ils sont surtout à éviter lorsque les douleurs causées par la hernie discale sont trop intenses. De même, il ne faut pas s’y adonner si vous ne pratiquez pas des exercices dédiés au renforcement des muscles.  A noter que les sports suivants risquent d’intensifier les douleurs dues à la présence d’hernie discale :

  • Tous les sports de combat comme la boxe, le kick-boxing, la lutte libre, le judo, etc.
  • Tous les sports à impact comme le trampoline, le basket-ball, la course à pieds, le saut à ski, le parachutisme, etc.
  • Tous les sports de raquettes comme le squash ou le tennis, etc.

Nos conseils

Pour maintenir la santé de votre dos, évitez tous les sports qui peuvent le solliciter. Néanmoins, si vous privilégiez des exercices de renforcement musculaire, vous pouvez pratiquer toutes les activités physiques tant qu’elles ne vous font pas mal. En outre, en présence d’une hernie discale, les gens ont tendance à arrêter le sport. La reprise peut alors s’avérer difficile. D’ailleurs, voici quelques conseils supplémentaires pour protéger le dos :

  • Attendez que la douleur ait disparue et qu’il n’y ait plus se séquelles
  • Ne manquez pas les séances de rééducation
  • Dormez suffisamment et évitez la fatigue
  • Entraînez-vous sur des terrains souples
  • Fixez-vous des objectifs moins difficiles et évoluez progressivement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.