Otoplastie ratée, comment l’éviter ?

En France, le nombre de personnes qui ont recours à la chirurgie des oreilles décollées dépasse les 10 000. Si cette opération vise à recoller les oreilles décollées, il faut reconnaître que ce n’est pas chez tout le monde qu’elle est un succès. Les ratés de l’otoplastie sont nombreux. Comment faire pour éviter une otoplastie ratée ? C’est la question que beaucoup de personnes se posent. Découvrez dans cet article, les conseils à suivre pour l’éviter.

Otoplastie : Des complications possibles

L’otoplastie est une chirurgie esthétique qui vise à recoller les oreilles décollées. Cette opération apporte un réel bien-être psychologique aux personnes qui souffrent de cette malformation au niveau de l’oreille. Elle peut être réalisée chez l’enfant ou chez l’adulte. En revanche, il faut reconnaître que ce n’est pas chez tout le monde que l’otoplastie offre un résultat final intéressant. Il peut arriver que des complications puissent survenir. Et les cas sont nombreux :

Oreille trop collées

Il peut arriver que l’oreille soit trop collées après une otoplastie. Ce qui évidemment n’était pas le résultat final qu’on attendait. Il peut avoir une retouche après cette otoplastie ratée.

Un fil qui sort

Après une otoplastie, on peut constater un fil qui sort des oreilles. Ce n’est pas une situation très désagréable à vivre. Mais il faut savoir qu’en général, le retrait des fils s’effectue 2 à 3 semaines après l’intervention.

Oreille gonflée

Il est fréquent d’avoir une oreille gonflée après une otoplastie. Cependant, avec la prise des médicaments, le gonflement des oreilles s’estompe après quelques temps.

Douleur insupportable

A la suite d’une opération des oreilles décollées, les douleurs sont légères. Mais dans certains cas, la douleur devient insupportable. Le chirurgien va vous prescrire des antalgiques pour les calmer. Au cas où les douleurs persistent, il faudra le recontacter. Cela peut être lié à une infection après l’otoplastie. Un traitement antibiotique sera donné au patient. Sinon, cette infection peut s’étendre à la chondrite, communément appelée cartilage.

Comment éviter une otoplastie ratée ?

Une otoplastie ratée, cela arrive souvent. Les gens se posent généralement plusieurs questions à ce sujet : Comment éviter une chirurgie des oreilles décollées ratée ? Et bien, il faut suivre ces conseils pour ne pas rater cette intervention :

Le choix d’un bon chirurgien

Pour éviter une otoplastie ratée, la première des choses à faire est de bien choisir son chirurgien. Il existe de nombreux chirurgiens plasticiens, mais peu sont spécialisés dans la chirurgie des oreilles. Il est donc recommandé de choisir un spécialiste de l’opération des oreilles décollées. La renommée du chirurgien est un élément très important à prendre en compte. Il en est de même de son expérience dans le domaine. Cherchez en outre, à avoir des témoignages et avis des patients du médecin avant de faire votre choix.
Assurez-vous également qu’il est inscrit à la SOFCEP (Société Française des chirurgiens Esthétiques Plasticiens) ou au SNCPRE (Syndicat National de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique).

Ne pas se focaliser sur le prix

Le prix n’est pas un facteur important quand on veut réaliser une otoplastie. Choisir une intervention pas cher peut augmenter le risque de rater votre opération des oreilles décollées. Mieux vaut tenir compte du rapport qualité/prix afin d’éviter une otoplastie ratée.

Retouche après otoplastie, est-ce possible ?

Otoplastie ratée, peut-on se faire réopérer ? Oui, il est tout à fait possible de se faire réopérer après une chirurgie pour recoller les oreilles ratée. Le chirurgien devra réaliser une retoucbe après l’otoplastie par exemple, en cas d’oreilles trop collées. Raison pour laquelle il est conseillé de vous assurer que le chirurgien a une assurance responsabilité civile. Il doit aussi prendre en charge les suites opératoires ou les séquelles. Il en est de même lors d’une prothèse fessier raté.

Leave your thought