La liposuccion du ventre : Pour avoir un ventre plat

Au-delà du diktat de la mode et le physique de rêve véhiculé par les magasins, l’embonpoint est un réel problème de santé. De nombreux pays se livrent à une guerre acharnée pour rééduquer leur population respective à adopter une alimentation saine. Il arrive cependant que ni le sport, ni la nourriture équilibrée n’arrivent à gommer la graisse sous-cutanée située autour de la ceinture abdominale. C’est contre celle-ci que la liposuccion du ventre apparaît comme la solution ultime pour s’en débarrasser et pour avoir un ventre plat.

La liposuccion, comment ça fonctionne ?

La liposuccion est une opération de chirurgie esthétique de type mécanique employée pour aspirer les amas graisseux sous le pli de peau. Egalement désignée sous le nom de « lipoaspiration », cette technique trouve ses origines dans les années 1980. L’objet de l’opération est d’aspirer les tissus de graisses qui résistent au sport et au rééquilibrage alimentaire. Pour ce faire, le chirurgien réaliser une petite incision sous la peau. Ensuite, il y introduit des canules afin d’aspirer directement la graisse dans des zones bien précises, comme le ventre. Voilà l’une des raisons pour lesquelles la liposuccion abdominale est la solution idéale pour avoir un ventre plat. Car elle permet d’enlever les graisses superflues.

Comment se déroule la liposuccion abdominale ?

L’intervention pour retrouver un ventre plat grâce à la liposuccion dure environ 2 heures. Elle se déroule sous anesthésie, en bloc opératoire.

Avant l’intervention

Comme mentionnée plus tôt, la liposuccion du ventre est précédée d’une consultation médicale avec le chirurgien qui prend le patient en charge. Ensemble, ils détermineront les zones à traiter. Le médecin établira une liste d’examens préopératoires afin d’assurer la santé générale de son patient avec l’intervention.

Après ce premier contact, un délai de quelques semaines doit être observé afin que la décision de recourir à l’acte médical ne soit pas prise à la légère. Ce délai permettra également au patient de mettre en pratique les conseils et recommandations de son chirurgien plasticien pour garantir le déroulement de l’intervention dans les conditions optimales.

Pendant les deux semaines précédant l’opération, le patient ne doit prendre aucun médicament à base d’aspirine. Tout traitement médicamenteux doit être signalé au chirurgien et à l’anesthésiste. Une interruption pourra être ordonnée (y compris la contraception orale) en cas de nécessité. Par ailleurs, il est vivement conseillé de cesser la cigarette pour éloigner tous les risques de mauvaise cicatrisation engendrée par le tabac.

La pratique d’une activité physique à raison d’une dizaine de minutes par jour est recommandée avant l’intervention de liposuccion abdominale. Le jour de l’hospitalisation, le patient est tenu de ne pas boire ou manger 6 heures avant l’intervention.

Pendant l’intervention

Aussitôt l’anesthésie effectuée, le médecin introduit les petits tubes à travers l’incision réalisée dans le pli de peau. La liposuccion tumescente est beaucoup plus courante aujourd’hui comparée à la liposuccion classique. Leur différence se situe au niveau de la dilution des cellules graisseuses dans une quantité importante de sérum physiologique, d’anesthésiant local et d’adrénaline. En procédant ainsi, le chirurgien peut manœuvrer plus facilement sous la peau. Grâce à la technique de liposuccion tumescente également, le saignement est significativement réduit et le résultat est à la hauteur des attentes.

Après l’intervention

Si l’intervention de liposuccion du ventre ne prend que deux heures, l’hospitalisation est obligatoire pendant les deux jours suivant l’opération. Pendant le séjour en hôpital, le patient pourra ressentir une impression de courbatures musculaires sur les zones aspirées. Cette gêne, et non une douleur, est causée par les ecchymoses. Effectivement, il ne s’agit pas de douleurs, mais plutôt d’une sensation gênante. Il est également conseillé de prendre un congé de 10 à 20 jours pour favoriser la cicatrisation et s’assurer que le traitement réussit.

Les médecins recommandent en outre d’éviter les bains pendant les 10 jours qui suivent la lipoaspiration. Les efforts musculaires et le sport sont prohibés pendant un mois. Le bronzage au soleil est également interdit pendant le premier mois de guérison. Enfin, pour assurer la cicatrisation des plaies, le tabagisme est formellement interdit.

Quels sont les avantages d’une liposuccion du ventre ?

 La liposuccion est une technique permettant d’éviter la case « sport et nutrition » pour retrouver rapidement une taille de guêpe.

Une intervention efficiente contre les bourrelets

Quelques jours après l’intervention, on peut parfaitement retrouver une vie normale. C’est tout l’avantage d’y avoir recours pour retrouver un ventre plat sans grand effort tout en retirant les graisses. Il convient toutefois de porter une gaine ou un « panty » pendant les 2 premières semaines suivant la lipoaspiration abdominale pour un résultat probant. Une photo avant/après la lipoaspiration, va vous convaincre de l’importance de cette chirurgie.

Une technique contre le gras adaptée à tous

Homme ou femme peuvent avoir recours à la liposuccion abdominale pour retrouver un ventre plat. C’est une chirurgie du ventre efficace mais non conseillée aux personnes atteintes d’obésité. Elle permet de retirer l’excès de graisses. Les poignées d’amour qui recouvrent le dos, la poitrine, le cou et l’abdomen sont les cibles chez la plupart des hommes. Chez les femmes, cette méthode de lipoaspiration du ventre permet de gommer efficacement les amas adipeux du ventre et supprimer la culotte de cheval. C’est aussi une technique éprouvée pour affiner les fesses, les mollets, les hanches, les bras et le double menton. Il faut savoir que la liposuccion des fesses est différente de la prothèse fessier ou implant fessier ainsi que du lipofilling fessier.

Le prix d’une liposuccion du ventre

La lipoaspiration est une excellente solution pour retrouver un ventre plat sans effort. Cette chirurgie du ventre est beaucoup pratiquée en France. Le prix d’une liposuccion du ventre varie généralement entre 3000 et 5000 euros en France. Il faut savoir qu’elle n’est pas remboursée par la Sécurité Sociale. Le prix de cette intervention est pratiquement similaire au coût de l’implant fessier.

Quels sont les inconvénients d’une lipoaspiration du ventre ?

 La lipoaspiration est une opération chirurgicale comme une autre. En dépit d’une démarche médicale éprouvée, les risques d’infections, de saignement ou d’intolérance à l’anesthésie sont à craindre. Ces problèmes peuvent survenir dans le cas où le patient ne respecte pas à la lettre les recommandations médicales durant la consultation précédant l’opération de liposuccion du ventre.

Que doit-on savoir sur cette chirurgie esthétique ?

La liposuccion du ventre est avant tout un acte médical. Bien avant de pouvoir le faire, l’avis d’un spécialiste du domaine est requis.

Quel type d’anesthésie est administré ?

Le médecin choisit entre l’anesthésie locale et l’anesthésie vigile qui est administrée par voie intraveineuse. Le choix du produit anesthésiant dépend de la discussion entre le chirurgien, le patient et l’anesthésiste. Il est également tributaire de la zone à traiter.

Qui peut faire une liposuccion ?

Cependant, la lipoaspiration abdominale nécessite que l’on soit en bonne santé. Ceci implique donc un bilan de santé préalable avant toute chirurgie esthétique. La peau doit être élastique et ferme. Par ailleurs, cette technique ne peut être envisagée que si le patient est âgé de 18 à 60 ans. En dessous de 18 ans, l’on considère que l’individu est encore en phase de croissance.

Comment éviter une rechute après cette chirurgie du ventre ?

La liposuccion du ventre étant une opération mécanique pour déloger les masses graisseuses, ces dernières sont donc définitivement chassées de leur territoire. Il y a certes peu de chances qu’elles reviennent, mais cela ne doit en aucun cas être une raison de se laisser aller. Pour cela, il convient d’adopter un mode de vie saine. L’alimentation doit être rééquilibrée, en intégrant des aliments sains et de qualité. La pratique d’une activité physique et sportive régulière est également de mise, ne serait-ce que pour une heure de marche par jour. Enfin, sachant que le patient aura cessé la cigarette pendant au moins 6 semaines, c’est sans doute le moment idéal pour arrêter définitivement le tabagisme.

Néanmoins, il est important de bien choisir votre chirurgien pour votre liposuccion du ventre. Car les ratés à la suite de cette opération sont à prévoir. Même si les ratés de liposuccion sont moins fréquents que l’implant fessier qui explose.